à propos

Mot de la fondatrice

1B1A0015.JPG

Anne Marie LAURENT

Touchée par un cancer du sein en 2013, puis par un cancer de la parotide en 2015, j’ai découvert la difficulté de faire face à la maladie. Je ne parle pas seulement des aspects psychologiques ou relationnels, mais aussi et surtout des aspects financiers. A cause de traitements de chimiothérapie, les patientes sont touchées par l’alopécie 15% des femmes en traitement abandonnent l’idée de se procurer une perruque par manque de moyens. Concernée, révoltée  par cette idée j’ai décidé de créer « Les perruques solidaires » de l’association Sos Féeminité et de récupérer des prothèses capillaires pour les  redistribuer à des femmes en ayant besoin.

Durant mon parcours de patiente j’ai découvert et expérimenté la socio-esthétique ainsi que la socio-coiffure comme outils de reconstruction personnelle et j’ai pu apprécier les bienfaits de ces pratiques.

Aujourd’hui je souhaite aller plus loin avec l’association et apporter des solutions à des femmes en situation de précarité sociale afin de favoriser leur bien-être et les aider à lutter contre l’exclusion et l’isolement.

Mes nouveaux projets:

La Parenthèse, un programme d’accompagnement vers l’emploi par des ateliers de socio-esthétique.

Un espace de bien être solidaire pour la beauté des femmes.