la chute des cheveux (alopécie)

Chimiothérapie : la chute des cheveux (alopécie) et troubles cutanés

Les médicaments de chimiothérapie s’attaquent aussi aux cellules saines à l’origine des poils et des cheveux. Certains d’entre eux entraînent une perte des poils de tout le corps et du visage, en particulier des cheveux. C’est ce qu’on appelle une alopécie.

UN EFFET INDÉSIRABLE SOUVENT MAL VÉCU

L’alopécie ou chute des cheveux est souvent mal vécue. Certaines personnes la vivent comme un traumatisme. Il faut y être préparé. En effet, outre les contraintes de la maladie et du traitement, la perte de cheveux atteint les personnes dans leur image corporelle. Cela a parfois un grand impact sur leur bien-être physique et psychologique. L’alopécie semble affecter davantage les femmes que les hommes qui la considèrent parfois comme un élément plus spectaculaire que grave. Rencontrer d’autres personnes malades par le biais d’associations ou de groupes de parole est parfois réconfortant pour le patient.

L’alopécie n’est pas liée à l’efficacité du traitement ou à la gravité de la maladie.

Tous les médicaments de chimiothérapie n’entraînent pas une chute des cheveux. Le médecin signale au patient si le traitement prescrit risque de provoquer ou non une chute de cheveux, afin qu’il puisse s’y préparer.

Parfois, la chute des cheveux est précédée ou accompagnée de douleurs ou de picotements au niveau du cuir chevelu pendant quelques jours.

QUAND SURVIENT LA CHUTE DES CHEVEUX ?

La chute des cheveux est fréquente, souvent progressive, mais toujours temporaire. Elle commence en général 15 jours à 3 semaines après la première perfusion. Les cheveux recommencent à pousser environ 6 à 8 semaines après la fin du traitement. Même si les cheveux repoussent plus fins ou différents au début (quelquefois, ils repoussent bouclés alors qu’ils étaient raides, et inversement), ils retrouvent petit-à-petit leur aspect initial.

L’importance de l’alopécie dépend de plusieurs éléments, notamment :

  • du type de médicament ou de l’association des médicaments employés ;
  • de la dose administrée ;
  • du nombre de cures de chimiothérapie ;
  • de la qualité des cheveux ;
  • de l’âge.

COMMENT LIMITER LA CHUTE DES CHEVEUX ?

La chute des cheveux peut être limitée en suivant quelques conseils : 

  • le jour de la cure de chimiothérapie, il est conseillé de ne pas se brosser les cheveux ;
  • pendant les 8 jours qui la suivent, il est conseillé de traiter les cheveux avec précaution (lavage à l’eau tiède, faible dose de shampooing doux, séchage à l’air libre ou à basse température, brosse à poils souples ou peigne à larges dents) ;
  • entre les cures, il est recommandé d’éviter les teintures, les mises en plis, les brushings, ainsi que les permanentes qui fragilisent les cheveux.

Les patients sont parfois impressionnés par le nombre de cheveux qu’ils perdent en se peignant à la suite d’une cure de chimiothérapie, se raser les cheveux ou les couper à 1cm avant qu’ils ne tombent totalement perme de limiter le caractère désagréable de leur chute.

hydratation de la peau

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80">

Tiraillements, inconfort et irritations peuvent faire leur apparition pendant les traitements.
Il existe des solutions pour limiter les effets secondaires de la chimiothérapie.
Les mots d’ordre sont, douceur, hydratation et protection !

Il est essentiel de boire régulièrement de l’eau (ça marche aussi avec le thé) au moins 1L.

Pour se laver (éviter l’eau très chaude), il est important de choisir des produits peu agressif pour la peau.
Huile de douche MÊME cosmetics
Soin douceur – Crème de douche corps et cuir chevelu OZALYS
Gel douche Surgras sans savon (Roger Cavaillès, Bioderma, La Roche-Posay…)
Ou alors un gel douche fait maison (il y a plein de recettes pour toutes les bourses sur internet).

Après la douche, on n’hésite pas à se tartiner le corps de crème et pour une véritable efficacité , on renouvelle l’opération matin et soir !
Crème pour le corps MÊME cosmetics
Soin caresse – brume hydratante corps OZALYS
Pour celles qui trouvent ces produits trop cher, les huiles naturelles feront très bien l’affaire, huile de germe de blé, huile d’argan…